En cette rentrée, l’engagement des collaborateurs est sujet clé pour les entreprises.
A la sortie du confinement, plus d’un quart des salariés déclaraient ressentir une baisse de leur motivation professionnelle et près de la moitié d’entre eux présentaient des signes de détresse psychologique[1].

Crise économique majeure, télétravail, chômage partiel, autant de facteurs qui ont diminué un engagement déjà fragilisé depuis un certain nombre d’années[2].

Dans cet article, découvrez 5 clés pour créer un environnement de travail favorisant bienveillance, quête de sens et performance.

#1 Donner du sens pour booster l’engagement des collaborateurs en temps de crise

Avant toute chose, il est important de souligner qu’une crise ne se manage pas comme une panne. Si la panne est temporaire, identifiée et s’arrête une fois le problème réparé, la crise est à durée indéterminée, les problèmes y sont multiples et difficilement identifiables.

Une des clés pour les leaders qui cherchent à (ré)engager leurs équipes durant la crise est de donner du sens.

Donner du sens c’est d’abord expliquer avec courage :

  • Partager le cap choisi, les scenarii envisagés
  • Décider rapidement dans une période d’incertitudes et partager ces décisions avec les équipes
  • Expliquer la réalité de la situation et les changements nécessaires pour surmonter la crise.
  • Accepter soi-même et en équipe de pivoter, de tester, de revenir en arrière si les choses n’ont pas fonctionné.

A lire aussi : 4 clés pour développer son courage

Donner du sens c’est également savoir pister les réactions de déni :

  • S’assurer que chacun(e) ait bien conscience des symptômes de la crise et des impacts de cette dernière sur l’activité de l’entreprise.
  • Partager le fait que des solutions existent et que chaque collaborateur a un rôle à jouer dans la gestion de la crise.

En temps de crise, les problèmes liés à l’engagement surviennent généralement lorsque les équipes ne sentent pas concernées par la situation. Soit par manque de clarté, soit par volonté de se cacher la réalité.

#2 Ouvrir des dialogues réguliers pour renforcer l’engagement des équipes en temps de crise.

Premièrement, avant d’ouvrir un dialogue, il est essentiel de bien se reconnecter à soi :

  • Qu’est-ce que j’apprends sur moi durant cette crise ?
  • Quelles qualités est-ce que je démontre au quotidien ?
  • Quelles ressources (insoupçonnées) je développer ?
  • Quelles sont les difficultés rencontrées et comment j’en tire des apprentissages ?

Ouvrir des dialogues réguliers :

En équipe, autour de l’« être » : ce qui a été difficile, facile. Quels efforts ai-je dû faire pour rester en relation avec l’équipe ? Quelles émotions ai-je traversées ?

En équipe toujours, autour du « faire » : ce que nous avons bien réussi, ce que nous avons eu plus de mal à réaliser, etc…

#3 Co-construire de nouveaux rites en équipe

Intégrer un nouvel espace de travail

DISTANCE + PRESENCE = LA NOUVELLE DONNE.
Il est important de parfaitement intégrer cette nouvelle donne pour maintenir la cohésion de l’équipe et manager les individus de façon équitable.

Expliciter les nouvelles règles de fonctionnement en équipe pour maintenir : équité, respect et efficacité

  • Quels sont les horaires ?
  • Quelles sont les journées où les personnes travaillent à distance / au bureau ?
  • Comment établir les règles du télétravail ?
  • Comment mener des réunions à distance qui soient efficaces ?
  • Qu’est-ce qui est négociable, qu’est ce qui ne l’est pas ?

A lire aussi : « Télétravail : 4 clés pour le manager efficacement »

Discipliner les réunions à distance / en présentiel

Les réunions en visio conférence ne favorisant pas toujours des partages authentiques, l’enjeu est de savoir comment garder tout le monde engagé.

  • Limiter les réunions à celles strictement nécessaires
  • Considérer les personnes à distance de manière très attentive
  • S’assurer de la disponibilité de tous
  • Pratiquer des « icebreakers » et des « inclusions »
  • Donner la parole à chacun

Ritualiser les temps informels :

  • Prévoir des temps d’échange de pratiques réguliers
  • Organiser des visites à l’extérieur (clients, préstataires…) si possible !
  • Maintenir une communication informelle régulière (partager des photos, des bonnes nouvelles, des infos…)
  • Mettre en place des « Tea Time », des « Breakfasts Time », etc…

#4 Cultiver une énergie positive

La recette de l’engagement ? Efforts + reconnaissance

  • Féliciter pour les efforts
  • Reconnaître les contributions de chacun
  • Ecouter les vécus, ressentis, émotions

Ajuster le management à chaque collaborateur

Chacun ne vit pas cette nouvelle donne (présence / distance) de la même manière. Comment garder tout le monde embarqué ?

  • Vérifier les besoins de chaque collaborateur
  • Re-Valider les contours de responsabilité
  • Préciser les objectifs ajustés
  • Contractualiser les points et modes de suivis
  • Faire des feedbacks réguliers

Reconnecter chacun à ses leviers de motivation

  • Appartenir
  • Être reconnu
  • Se sentir utile
  • Apprendre
  • Qualité de la relation

Protéger les 4 temps pour garder une haute dose d’énergie dans la durée :

  • Réflexion : je prends le temps de me poser pour réfléchir aux meilleures stratégies à adopter
  • Action : je consacre mon énergie à la mise en œuvre du plan d’actions décidé lors de la période de réflexion
  • Inspiration : je vais chercher des idées, des solutions auprès d’autres équipes, d’autres entreprises, etc…
  • Respiration : je prends du temps pour moi, pour me ressourcer via la pratique de mes passions.

#5 Co-construire le futur pour engager l’ensemble des équipes :

Pour mener un bateau dans la tempête, il est essentiel d’accepter de ne pas tout savoir, d’aller chercher les idées et les feedbacks de tous !

Souligner ce qui ne change pas. Les individus ont besoin de repères pour être rassurés en ces temps compliqués. Si des process, des rituels ne changent pas, il est important de le communiquer.

Solliciter l’équipe pour construire le futur : Qu’est ce que l’on arrête de faire ? Que devons-nous faire différemment ? Que faire de nouveau ?

Aujourd’hui plus que jamais, il est dans l’intérêt des entreprises d’écouter les besoins ressentis par leurs collaborateurs en ces temps de crise : plus de reconnaissance, se sentir utile, appartenir à un groupe, avoir des relations de qualités, etc…

Les coachs Talentis ont l’habitude de travailler au sein des entreprises sur ces sujets liés à l’engagement :

  • Comment bien faire un feedback, qu’il soit positif, de développement ou de recadrage ?
  • Comment développer une culture de la confiance ?
  • Comment gérer les conflits ?…

Si ces thèmes vous parlent en tant que Responsable RH, nous vous offrons la possibilité d’échanger 20-30 mn avec l’un de nos consultants experts.
Ensemble vous pourrez :

  • Faire le point sur vos enjeux actuels en termes de développement des talents
  • Etudier les réponses les plus adaptées à vos problématiques
  • Faire un benchmark des meilleures pratiques


A très bientôt !

[1] Sondage OpinionWay & Empreinte Humaine

[2] Etude « State Of Global Workplace » Gallup