Dans le contexte actuel, nos émotions et nos sentiments sont exacerbés. Beaucoup d’entre nous peuvent ressentir de la peur et/ou de la colère vis à vis de la situation.

Ces peurs, ces colères, qu’elles soient réelles ou imaginaires, chacun(e) d’entre-nous avons le droit de les exprimer. Elles sont l’expression d’un besoin réel.

Dans cette vidéo, découvrez nos conseils pour gérer au mieux vos peurs et vos colères dans cette période compliquée.

Ecouter sa peur et sa colère, pourquoi est-ce si important ?

La plupart du temps, nombre de nos peurs sont initiées par le sentiment réel ou imaginaire que nous sommes devant un danger.

Dans ces temps difficiles de confinement, il est important, plus que d’habitude, d’écouter sa peur. Or, beaucoup d’entre nous n’ont pas l’habitude d’écouter leur peur. Ecouter son ressenti est fondamental car cela évite la multiplication des peurs que l’on pourrait qualifier de « mal gérées ». Ce genre de situation chaotique peut entraîner une forme de paralysie chez la personne concernée.

Au contraire, écouter notre peur nous permet de nous dire : « Ok, que veut me dire cette peur, quel est le besoin caché derrière ? ». Prendre en compte ce besoin est fondamental. En effet, chaque émotion, à l’instar d’un thermostat est là pour nous rappeler de bien écouter notre besoin.

De quoi ai-je besoin ? De me sentir en sécurité, rassuré.

A (re)voir : quel est le besoin caché derrière chacune de nos émotions ?

Comment se créer cet espace de sécurité ? En écoutant nos besoins. En allant chercher cette sécurité au fond de vous-même, en vous remémorant les moments difficiles que vous avez traversés par le passé et à la manière dont vous vous en êtes sorti.
Egalement, en allant chercher des ressources à l’extérieur. Parler à vos proches, à votre entourage professionnel en leur demandant où ils vont eux-mêmes chercher leurs ressources. Comment ils créent eux-mêmes leur propre sécurité.

Accompagnez vos talents en temps de crise

Mieux gérer votre peur : nos conseils
Créez autour de vous quelques rites et rituels qui vous sécurisent. Posez-vous la question suivante : « Aujourd’hui, pour me sentir confortable, quel est le plus important pour moi, pour ma famille, pour mon environnement ? »

Posez-vous également la question de ce qui peut vous paralyser, vous empêcher d’agir. Il y a des personnes par exemple, à cause du confinement, qui ne veulent plus du tout sortir pour prendre l’air ne serait-ce 5 minutes. Or, si l’on écoute les médecins, même s’il est crucial de respecter les règles strictes de confinement, l’on sait que faire de l’exercice chez soi, s’aérer à la fenêtre, promener son chien, nous permet de reposer nos cerveaux.

A (revoir) : 4 conseils concrets pour éviter le burnout

Un autre conseil pour mieux gérer sa peur serait de commencer par respirer profondément et se demander quelle est la vraie nature du danger qui existe ? Quelles sont toutes les options que j’ai à ma disposition pour limiter ce danger et en parler ?

Mieux gérer votre colère : nos conseils

La colère a pour origine le sentiment d’avoir subi un dommage. Le sentiment de ne pas avoir été respecté ou d’avoir subi une injustice par exemple.

Pour prendre l’exemple de la crise actuelle : « Pourquoi est-ce que cela nous arrive à tous ? Pourquoi est-ce que cela touche à ce point l’activité de mon entreprise ? ». Autre exemple, lorsqu’à la maison, vos proches font trop de bruit à votre goût, ils empiètent sur votre « territoire ».

A nouveau, comme toute émotion, il faut pouvoir écouter son besoin derrière cette colère. Qu’est-ce qui me procure ce sentiment d’injustice ? Il est important de pouvoir exprimer de manière calme à mon environnement. Il est probable en effet que, du fait de la situation actuelle, nos sentiments et nos émotions soient exacerbés. L’essentiel, dans sa colère, reste de pouvoir regarder son besoin en face et se dire : « Comment puis-je l’exprimer de manière calme et assertive ? »

Comment aussi écouter les besoins des autres ? En effet les deux colères, la mienne et celle provenant de mon environnement, peuvent être conjointes.

La peur et la colère sont deux émotions intéressantes à écouter, à traverser pour rejoindre nos besoins et en prendre soin. Puisque toute émotion non écoutée et à laquelle nous ne prenons pas soin devient de plus en plus intense et nous conduit à des comportements de type « cocotte-minute » ou implosion.
Nous vous souhaitons donc d’écouter vos émotions avec grande attention, et à très bientôt pour une nouvelle Minute Coaching Professionnel !

Découvrez nos offres de coaching « spécial crise »