Interview Valérie Rocoplan « Oser être la Cheffe »
9/6/2022
Rémi Zunino
Rémi Zunino

Interview Valérie Rocoplan « Oser être la Cheffe »

Dans le cadre de la réédition de son bestseller « Oser être la Cheffe », Valérie Rocoplan, Fondatrice, Directrice et Executive Coach Talentis, nous parle de son livre et de tous les sujets importants qu’il aborde.

Rémi Zunino : Nous sommes réunis aujourd'hui pour parler de la nouvelle réédition de ton livre « Oser être la Cheffe », et ça va être l'occasion de revenir un peu sur ce qui t’avait poussé à l’écrire en 2008. Où en est-on aujourd'hui en ce qui concerne la mixité femme/homme en entreprise ? Qu’est-ce que tu peux imaginer pour la suite ? Première question : qu'est-ce qui t‘as poussé en 2008 à écrire ce livre « Oser être la Cheffe » ?

Valérie Rocoplan : Je faisais une conférence à HEC au féminin, et j'expliquais un peu les boosters et blockers d'une carrière réussie au féminin, et à ce moment-là, Christie Vanbremeersch, qui a été co-auteur du livre, est venue me voir et m'a dit : « Écoute, c'est passionnant ce que tu racontes. Tu n’aurais pas envie d'écrire ? ». Je lui ai dit : « Je suis cheffe d'entreprise, je suis coach de dirigeants, je n'ai vraiment pas le temps. ». Finalement elle est venue m’interviewer, elle m’a enregistré, et grâce à elle, nous avons fait la première édition en 2008, et elle a eu très vite beaucoup de succès. L'idée au départ, c'était vraiment de faire de ce livre un livre de mentoring pour toutes les femmes qui ont de l'ambition et qui ont envie de décoder les clefs de réussite avant de tomber dans certains pièges. Et c'est vrai qu’un parcours de carrière en général, ce n'est pas simple, mais en étant une femme, souvent dans des environnements très masculins, ça peut être encore plus compliqué. Et donc ce livre, il est vraiment comme un guide pour toutes les femmes qui ont de l'ambition et qui ont envie de savoir comment s'y prendre à chaque étape de leur carrière, de la première étape de l'entretien de recrutement, jusqu'à l'arrivée dans un comité de direction.

RZ : Et en parlant des retours des lectrices que tu peux avoir, c'était un sujet qui était un peu nouveau en 2008, en France notamment, quand tu as sorti ce livre, quels ont été les retours ? Tant de la part des lectrices, mais aussi peut-être de la part des entreprises que tu as accompagnées sur le sujet ?

VR : Le sujet n’était pas nouveau, ça faisait des années et ça fait toujours des années que les entreprises œuvrent pour plus de mixité au sein des équipes. Mais en 2008, ça commençait à se tendre au niveau des contraintes des entreprises pour accélérer la féminisation des métiers, puisque la loi Copé-Zimmermann a été votée en 2011, donc c'était déjà dans les tuyaux. Cette loi-là n'agit que sur les conseils d'administration, mais elle a quand même eu un effet très fort psychologiquement puisqu'elle contraignait les entreprises à avoir au moins 50% de femmes dans les conseils d'administration, ce qui a été réussi d'ailleurs, dix ans plus tard, on peut dire que cette loi a été extrêmement efficace. Ce que voulait les femmes, c'est avoir un certain nombre de trucs et astuces pour pouvoir accéder aux fonctions qui les intéressent. Et parfois, il y a aussi des hommes qui lisent le livre, pour essayer de comprendre comment ils peuvent aider les talents féminins de leurs équipes, et ça les intéressait aussi de voir quels pouvaient être les boosters et blockers d'une carrière au féminin, donc j'ai quelques hommes parmi les lecteurs.

RZ : Aujourd'hui cela va bientôt faire quinze ans que la première édition est sortie, où en sommes-nous du point de vue de l'avancée de la mixité au sein des entreprises ?

VR : Il y a une prise de conscience, je pense que les jeunes femmes aujourd'hui qui ont 25 ou 30 ans plus au courant du sujet, plus en capacité d'annoncer leurs ambitions, plus en capacité d'avoir vraiment envie d'avoir un projet professionnel qui les satisfassent. L'ambition, ça ne veut pas forcément dire monter, ça peut vouloir dire aussi s'épanouir dans le job dans lequel on est, mais c'est toujours progresser, puisque dès qu'on arrête de progresser, on reste. Donc je pense que du point de vue de la prise de conscience, elle est plus généralisée aux fonctions de dirigeants des entreprises. Généralement, il y a une prise de conscience, ils ont mis en place certaines actions. Ce qui pèche encore un peu, c'est que le plan de transformation n'est pas conduit comme un projet, et donc il y a des actions disséminées un peu partout, de plus ce n'est parfois pas suffisamment coordonné. Et donc maintenant, l'étape suivante, que nous avec Talentis accompagnons dans les entreprises, c'est que toutes ces actions soient coordonnées comme un programme de transformation pour œuvrer à la mixité hommes femmes à tous les niveaux de l'entreprise et que celui-ci soit coordonné par le business avec les RH, et pas uniquement par les RH.

RZ : Aujourd'hui ça fait quinze ans que l'activité consistant à accompagner les entreprises pour plus de mixité existe chez Talentis, tu nous dirais que vous avez accompagné combien d'entreprises et combien de talents sur ce thème-là ?

VR : Alors maintenant, je dirais qu'on a dû accompagner une cinquantaine d'entreprises sur ce sujet, nous devons être pas loin de 15 000 à 20000 talents féminins. On a aussi accompagné les Comex, les comités de direction, les manageurs, les DRH, pour les sensibiliser au sujet et comprendre quelles sont les actions qui sont utiles et quelles sont les actions qui sont beaucoup moins efficaces pour réussir à garder les talents féminins, les promouvoir, les recruter et assurer une équité de traitement. Parce que c'est de ça dont il s'agit, c’est que à compétences égales, les hommes et les femmes aient les mêmes chances d'accéder à des fonctions à responsabilités ou à certains métiers. Talentis œuvre pour construire des programmes pour les talents féminins et s'assurer qu'elles soient promues à des fonctions à responsabilités pour sensibiliser les managers et les dirigeants au sujet et leur donner les cartes en main en tant que manager sur ce qu'ils peuvent faire à leur niveau. Et puis parfois pour construire avec les RH aussi, des plans d'actions prioritaires sur ce qui est de la promotion, du recrutement, des poules de talents, en tout cas qu'il y ait des actions coordonnées autour de ce sujet.

RZ : Et pour en revenir au livre et à cette nouvelle réédition, qu'est-ce qu'on y trouve de nouveau par rapport aux éditions précédentes ?

VR : Nous avions pas mal de chapitres qui traitaient de la capacité à réussir ses entretiens de recrutement, à gérer son énergie, à développer son influence, développer son assertivité… Et cette année, on a ajouté des chapitres qui nous étaient fortement demandés, comme la gestion de la double carrière, comme le développement de son pouvoir d'influence, comme le sujet du télétravail… En bref on a remis à jour par rapport à des sujets qui étaient véritablement demandés par nos lectrices, et notamment aussi le sujet de la maternité ou de la parentalité. Comment est-ce qu'on peut accéder aux meilleures pratiques mises en place par les femmes qui arrivent à s'épanouir dans leur projet professionnel sans s'épuiser, avec une vie qui est souvent riche et bien remplie. La chance que nous ayons, c'est que quinze ans plus tard, je pense qu'on a une génération de jeunes conjoints ou conjointes, qui sont plutôt féministes et qui sont, je pense, convaincus de l'importance de la double carrière. C'était beaucoup moins le cas il y a quinze ans, et donc aujourd'hui, on perçoit un terrain favorable sur le plan de la vie personnelle. Reste maintenant aux entreprises à devenir beaucoup plus inclusives et à vraiment se débarrasser de leurs vieux carcans machistes et sexistes, et de leur profil de leadership très caricatural, et embrasser une diversité de leadership. D'ailleurs, au-delà de la diversité femme/homme, il y a la diversité de genres, la diversité culturelle, la diversité d'âges, la diversité de couleur de peau… Et je pense que la mixité va aider aussi à la diversité globale.

RZ : Et aussi par rapport au livre, j'ai vu qu'il y avait des QR codes vers les vidéos de la série « La Minute Coaching Professionnel » ?

VR : C'est vrai que Talentis a mis ça en place depuis cinq ans. Ce sont de courtes vidéos pour montrer et partager des trucs et astuces managériales, leadership, etc. On s'est dit que c'était une bonne idée de faire de ce livre encore plus une expérience apprenante. Il y avait des tests, il y avait des questionnaires, il y avait des histoires, des témoignages… Et là, on s'est dit tiens, on peut associer à pas mal de chapitres des vidéos qui expliquent des choses importantes et complémentaires à ce qui est expliqué dans le livre. Et puis, les gens aiment de plus en plus regarder des vidéos, donc on a associé la magie du QR code pour que nos lectrices et lecteurs puissent avoir accès à quelques-unes des meilleures « Minutes Coaching » de Talentis.

RZ : Très bien merci beaucoup Valérie. On espère que ce nouveau livre et toute l'activité et toutes les actions de Talentis également vont permettre d'accélérer la prise de conscience et la réalité effective de la mixité femmes/hommes en entreprise.

VR : On le souhaite. Merci Rémi, et puis bonne lecture à tous ! Vous trouverez ce livre à la Fnac, sur Amazon et dans toutes les bonnes librairies. À très bientôt et n'hésitez pas à m’envoyer vos commentaires sur le livre.

Acheter le livre

Recevoir nos livres blancs, invitations aux événements et actualités
Merci, nous avons bien reçu votre demande
Merci de vérifier votre saisie

A vos côtés pour construire un programme sur-mesure

Prenez un moment avec nos consultants pour partager vos besoins et questionnements et nous construirons une offre personnalisée