webleads-tracker

#DigitalDay : la gamification, nouvel outil d’apprentissage et d’accompagnement des talents?

jeunes

Autant, si ce n’est plus, que l’organisation, le collaborateur et l’apprenant de demain (d’aujourd’hui…) sont des êtres digitaux. Un collaborateur qui, selon le cabinet Deloitte*, est accablé, distrait et impatient. Un constat accentué par les usages digitaux : plus de rapidité, plus d’interaction et plus de distraction. La culture du zapping a quasiment atteint son sommet.

Mais le digital est aussi synonyme pour le collaborateur d’un apprentissage maîtrisé. Un clic désormais suffit pour enrichir son savoir et ses compétences. Facile d’utilisation et plus fun qu’un diaporama PowerPoint, la formation digitale telle que Talentis la développe généralise l’accompagnement de tous les talents dans l’entreprise.

Ces nouvelles formes d’apprentissage sont corrélées par une envie grandissante d’apprendre dans le plaisir. A défaut, il est fort à parier que les impacts long-terme des formations seront moins grands. Afin de favoriser implication et motivation de l’apprenant, la gamification est de plus en plus introduite dans les formations et les séminaires de management.

Cette pratique connaît actuellement un grand succès dans les domaines

  • du marketing et de la communication où des marques l’utilisent notamment pour faire connaître leurs produits et fidéliser leurs clients,
  • des ressources humaines et du management pour motiver, par exemple, des collaborateurs,
  • de la formation pour améliorer la compréhension de contenus délivrés lors de formations présentielles ou à distance

La gamification pour les nuls 

Selon Gabe Zichermann, pape américain de la gamification, cette technique consiste à utiliser des jeux pour résoudre des problèmes et fédérer ceux qui y jouent. Le process a évolué avec la révolution numérique de la société. Les deux principaux bénéfices de la gamification sont :

1/ Augmenter la concentration pendant le temps de formation/d’accompagnement

2/Augmenter la motivation des apprenants pour s’engager sur le long terme

D’ailleurs selon un sondage réalisé par TalentLMS, 80% des apprenants estiment qu’ils seraient plus productifs si leur Université ou leur organisation développait des formations « game-friendly ».

gamification 1

Dans un premier temps, la gamification a été utilisé dans le but de séduire et fidéliser le  consommateur. En effet, en offrant une expérience innovante et dynamique, les marques souhaitaient créer de l’engagement et inciter le bouche à oreille via les réseaux sociaux. Nike fut pionnière dans cette optique en créant un réseau social pour sa communauté de joggeurs (Nike +). Cette plateforme permet d’accompagner l’utilisateur dans son entrainement et d’interagir avec la communauté Nike sous la forme d’un jeu ludique.

Peu à peu introduite dans la digitalisation de la formation professionnelle, la gamification appliquée au management et aux ressources humaines s’est construite autour d’un outil en particulier : le Serious Game. Traduit littéralement par « Jeu sérieux » : un logiciel transposant une activité dite sérieuse (le message est sérieux) dans un jeu vidéo sur le modèle des Sims (#vismavie). Une activité qui peut être commerciale, sociale ou éducative. 

Plus attrayants, ludiques et souvent moins coûteux qu’une formation en présentielle (à condition que les frais de création et de développement ne soient pas à votre charge), les Serious Games captent et mobilisent l’attention de l’apprenant. Avec le jeu, l’apprenant s’implique, il n’est plus passif : il doit faire face à des choix et doit participer. Selon le psychopédagogue Roger Mucchielli, on ne se souvient que de 10% de ce qu’on lit, et de 20% de ce qu’on entend. Par contre, on se souvient de 90% de ce que l’on réalise soi-même. CQFD

De plus, cet outil digital répond à des méthodes de travail toujours plus nomades quand il est développé et accessible chez soi, sur mobile ou sur tablette.

Réinventez vos séminaires de formation

Comment : en développant une plateforme digitale (forum, réseau social), un jeu virtuel ou une application permettant à chaque employé d’avoir accès à du contenu, de pouvoir poser ses questions et de partager ses retours d’expérience (feedback). Accessible partout, tout le temps, le développement peut se faire sous forme de jeu : parcours virtuel avec des questions sur le sujet de formation, challenges entre employés…etc.

Exemple : Xerox et son application questions-réponses. S’inspirant du Trivial Pursuit, les employés se posent des questions entre eux. L’application incite à une compétition bienveillante et à motiver les employés pour atteindre leurs objectifs tout en créant du lien interservices.

Optimisez votre recrutement

Comment : en ciblant les étudiants et les jeunes diplômés des écoles et des universités, digital natives. Pour renforcer votre notoriété auprès de ces derniers et ainsi dynamiser votre recrutement, il est important de les sensibiliser avec un univers qu’ils connaissent et qu’ils aiment. Un Serious Game ou un jeu social (sur les réseaux sociaux) leur permettront de comprendre le contexte de votre entreprise, visualiser votre métier et engager un projet professionnel.

Exemple : BNP Paribas a développé Ace Manager, un jeu d’aventure professionnel. Les groupes d’étudiants participants se mettent dans la peau d’un banquier et se confrontent à trois défis reflétant les métiers de la banque, de détail, de financement et d’investissement.

Boostez vos ventes

Comment : en motivant et challengeant vos commerciaux. Application ou plateforme web permettront une activité en continu : chiffres et progressions pour les commerciaux, conseils et encouragement pour les managers.

Exemple : la start-up Royal App Force a lancé début 2015 sa première application de coaching commercial. A l’image du réseau Nike + (voir plus haut), les commerciaux sont informés en permanence sur leur progression et sont accompagnés directement par leur manager. Utilisant le parallèle coaching sportif / coaching d’entreprise, cette application considérée comme un accélérateur de performance a séduit des entreprises comme Publicis, Baccardi ou encore Saint Gobain.

Pour bien démarrer la mise en place de gamification dans l’accompagnement des talents!

1- Nommez un collaborateur qui sera en charge de sensibiliser les équipes à la gamification. Cela permettra d’avoir les retours des équipes sur le sujet et construire de manière collaborative et itérative votre formation

2- Identifiez les points de formation ou de motivation nécessaires dans vos équipes pour proposer une solution la plus adaptée et la plus personnalisée possible

3- Mettez en place des processus de jeu qui peuvent correspondre à tous les apprenants. Il existe quatre différents mécanismes de jeu

  • le “faire semblant”, pour les jeux où le participant est amené à être quelqu’un d’autre (Serious game & jeux de rôles, , de mimes, intrigues, etc.),
  • la compétition : il faut progresser, avancer et gagner ! (jeux de cartes, échecs, Scrabble, etc.),
  • l’aléa, là où le hasard tient une place importante (pari, loterie, etc.),
  • le vertige, lorsqu’il faut prendre des risques et relever des défis (Jenga)

4- Mettez en place un système de récompenses afin de maintenir l’engagement et la motivation des apprenants,

5- Enfin, faites toujours des feedbacks notamment en expliquant les erreurs commises.

*infographie Deloitte

Source Image à la Une Getty Images

Source citations Sydologie

By | 2017-04-14T15:15:21+00:00 juin 22nd, 2015|blog, blog_leaders|1 Comment

One Comment

  1. […] #DigitalDay : la gamification, nouvel outil d’apprentissage et d’accompagnement des talents?  […]

Leave A Comment

- NE MANQUEZ PAS NOTRE LIVRE BLANC -
Tout savoir sur le Coaching en Ligne...
livre-blanc-talentis-coaching-digital
 TELECHARGER MAINTENANT >>
close-link