webleads-tracker

Comment réussir sans s’épuiser ?

Comment réussir sans s’épuiser ? C’est une question très importante que tout un chacun doit se poser tout au long de sa carrière. Chaque mois, chaque semaine, chaque jour, vérifiez que vous êtes au bon endroit en termes de consommation d’énergie et aussi en termes de ciblage de vos objectifs. Dans cette vidéo, Valérie Rocoplan, CEO de Talentis, nous livre 7 clés essentielles pour aller plus loin, plus longtemps.

#1 REUSSIR : KESAKO ?

Alors, le premier piège qui fait qu’on peut réussir en s’épuisant, c’est qu’on ne sait pas vraiment ce qu’on a envie de réussir. La première question que je voudrais vous poser : quel est pour vous le sens de la réussite ? Qu’est-ce que vous voulez réussir cette année, ce mois-ci, cette semaine ? Est-ce que vous êtes sûr d’être clair sur votre ambition ou votre aspiration ? Comment votre énergie est dépensée ? Est-ce qu’elle est dépensée sur des broutilles, des cailloux, ou des brindilles qui ne servent pas votre ambition et votre aspiration ? Ou est-ce que votre énergie, elle est focalisée au bon endroit par rapport à ce qui vous rend fier, à ce qui vous fait plaisir ? Est-ce que vous avez envie de réussir ?

#2 DISTINGUER L’ESSENTIEL DE L’IMPORTANT

Deuxième question : comment je distingue au quotidien, dans ma journée, dans ma semaine, dans mon mois, mon essentiel de mon important ? Je m’explique, chacun de nous avons des tonnes de choses à faire toute la journée, notre agenda est surbooké et malheureusement, cela ne va pas en s’arrangeant. Si nous ne sommes pas capables de se dire, quel est l’essentiel de ce que je dois réussir aujourd’hui ? Quel est l’essentiel de ce que je dois réussir cette semaine, et qu’on ne met pas les gros cailloux en premier dans notre pot, c’est une symbolique bien connue, l’on sera incapable de rentrer les petites tâches et les broutilles ensuite.

Donc, notre clé numéro deux, ce sera de dire qu’est-ce que je veux absolument faire aujourd’hui, cette semaine, ce mois-ci parce que c’est essentiel ? Si je ne le fais pas, personne ne le fera à ma place, cela fait partie de mon job. Et comment je le mets en premier dans mon agenda, pas le soir, pas le week-end ? Le temps de l’essentiel est en premier, vous le préservez. C’est la clé numéro deux.

#3 ETRE MAITRE DE SON AGENDA

Clé numéro trois, vérifiez qui « drive » vraiment votre agenda. Est-ce que vous réservez des temps vous-même ? Je les appelle les RVMM. Est-ce que votre agenda est réactif ou proactif ? Un agenda réactif est un agenda dans lequel tout le monde vient plugger des rendez-vous, et par conséquent vos propres rendez-vous pour l’essentiel dont on parlait tout à l’heure n’existent pas. Deux heures, trois heures, quatre heures par semaine, quels sont les temps réservés pour préparer des réunions, pour préparer vos entretiens de fin d’année, pour aller sur le terrain vérifier les  nouveaux produits de la concurrence, pour aller lire cet article essentiel ?
Quels sont ces temps qui sont préservés parce qu’ils servent votre intelligence et votre efficacité ?

Les gens qui s’épuisent, n’ont pas ces temps-là. Ils le font donc le soir, le week-end, ailleurs, jamais et ils ont l’impression de n’avoir rien fait dans la journée. C’est épuisant de perdre le sens de ce qu’on fait puisqu’on a l’impression qu’on fait des tas de petites choses et jamais des choses importantes. Donc, rappelez-vous, la clé numéro trois : est-ce que je fais mes RVMM, rendez-vous avec moi-même ? Je les note dans mon agenda et je les préserve. Personne n’a le droit de les bousculer. Alors bien sûr, le système n’est pas parfait, parfois il y a des gens qui vont nous déranger. Je replace un RVMM dans mon agenda.

#4 SE GARDER UN TEMPS POUR TOUT

Clé numéro quatre, écoutez-vous et dites-vous aussi dans mon temps, j’ai quatre temps. J’ai le temps de l’action où je dois faire ce que j’ai à faire ; le temps de la réflexion où il faut que je pense, que je réfléchisse, que j’anticipe, que je fasse le point sur : est-ce que je n’oublie rien ; le temps de l’inspiration, ce temps-là est très important et va me donner de nouvelles idées où je vais aller voir des choses qui vont m’inspirer à l’extérieur, sur internet, dans un musée et peu importe, le temps qui me nourrit de choses nouvelles ; et le temps de respiration. Est-ce que je prends soin de ces quatre temps : action, réflexion, inspiration, respiration ? Comment ils sont articulés dans mon agenda ?

Alors, cela paraît assez simple, mais généralement tout notre agenda est rempli d’action et un peu de réflexion. Et si nous ne préservons pas ces temps d’inspiration, de plaisir, de ressourcement, professionnel ou personnel d’ailleurs j’y viendrai plus tard, nous allons nous épuiser.

#5 CONNAITRE SES PERIODES DE PIC / DE BAISSE  D’ENERGIE

Clé numéro cinq, est-ce que vous connaissez les périodes de la journée où vous êtes en forme ? Est-ce que vous prenez ces périodes-là pour faire les choses les plus compliquées, les plus difficiles ou qui vous ennuient le plus ? C’est généralement les périodes où on est les plus en forme qu’on a envie de se laisser aller avec paresse, à des choses un peu plus futiles.
Et bien non, si c’est le matin que vous êtes en forme, mettez dans votre agenda les tâches difficiles, forcez-vous à faire les choses qui sont plus compliquées qui nécessitent plus de réflexion. C’est le moment où votre cerveau est le plus irrigué, que vous aurez les meilleurs résultats.

Est-ce que vous avez observé dans la journée les moments de pic ou de baisse d’énergie ? Mettez dans les moments de baisse d’énergie les tâches un peu à moindre valeur ajoutée, la lecture de mail, le rangement, le classement, la discussion éventuellement avec des collègues que vous n’avez pas vus depuis longtemps et c’est important aussi de faire du réseau. Mettez dans ces moments-là des moments qui sont importants certes, mais qui ne sont pas nécessairement essentiels.

#6 GERER SON AGENDA COMME UN MARATHONIEN

Clé numéro six, ayez en tête que vous êtes des marathoniens et pas des sprinters. Donc, gérez votre calendrier, votre agenda, votre énergie comme un marathonien avec patience. Tout ne peut pas être avalé d’un coup. Tout ne peut pas être réalisé d’un coup. Planifiez des agendas, mais aussi gérez votre énergie dans la durée, et non pas sur des courses poursuites.

#7 PENSER A S’ECOUTER

Clé numéro sept, on sait que les personnes qui réussissent dans la durée et qui ne s’épuisent pas, ce sont des gens qui s’écoutent énormément et pas simplement en termes de gestion des tâches et des projets, mais aussi dans la gestion de leur propre corps, de leur personne. Et donc, ils soignent plusieurs choses qui paraissent évidentes et pourtant essentielles. Pas mal de personnes font des erreurs et s’épuisent en ne respectant pas cela et en mettant d’abord le travail en premier.

L’alimentation, est-ce que je mange des choses saines ? Est-ce que je bois beaucoup d’eau dans la journée ? Est-ce que je fais du sport régulièrement dans ma semaine ? Vous êtes débordé, mais vous avez besoin de bouger, vous avez besoin de vous aérer ne serait-ce que marcher à l’heure du déjeuner ? Est-ce que vous prenez des temps de pause pour que votre cerveau se déconnecte ? Il est prouvé maintenant que le cerveau, il a besoin de temps de récupération pour être plus efficace ensuite. Des temps où vous ne faites rien, pas des temps où vous refaites vos mails, ou vous allez sur les réseaux sociaux, des temps de respiration et de repos pour votre cerveau.

Est-ce que vous faites des cures de détox digitale de temps à autre, dans la semaine ou dans le mois ? Prenez soin de vous, et demandez-vous régulièrement : « Comment tu te sens ? », « de quoi as-tu besoin et que fais-tu pour prendre soin de ses besoins ? ».  C’est assez étonnant quand on accompagne des gens qui sont limites épuisement, de voir à quel point certains sont en difficulté d’exprimer, de quoi ils ont besoin et cette capacité à respecter leur besoin pour tenir dans la durée.

En conclusion, personne ne vous attend pour le nombre d’heures que vous passez au bureau. Les gens vous attendent pour être stratégiques. Les gens vous attendent pour être efficaces. Les gens vous attendent pour être influents. Donc, ne multipliez pas le nombre de tâches dans votre agenda, focalisez votre énergie sur l’essentiel et surtout demandez-vous : qu’attendent-ils de vous dans fonction ? Et est-ce que je mets mon énergie au bon endroit ?

 

By | 2018-01-17T18:17:18+00:00 octobre 3rd, 2017|blog|0 Comments

Leave A Comment

 TELECHARGER MAINTENANT >>
close-link