webleads-tracker

6 conseils d’Executive Coachs pour les jeunes managers

La fonction de manager étant présente dans toutes les organisations, certains jeunes talents fraîchement promus seraient tentés de penser qu’ils connaissent déjà tous les enjeux de ce poste. Or, ce n’est pas parce que l’on a obtenu des succès dans l’exercice de sa précédente fonction, qu’il en sera de même en tant que jeune manager.

Aujourd’hui, nous vous livrons 6 postures que nos Executive Coachs travaillent régulièrement lors de sessions de coaching individuel avec les talents qui viennent de prendre un poste de manager.

Conseil n° 1 : Accepter d’être le patron de l’équipe.

Lorsque l’on devient manager d’une équipe, a fortiori lorsqu’il s’agit de celle dont on faisait partie, il peut être tentant de se comporter comme le « copain », ou à l’inverse, faire preuve d’un autoritarisme extrême sous prétexte que l’on vient d’obtenir de nouveaux galons.

Pour cela, il faut savoir trouver la bonne distance en matière de management.

C’est-à-dire savoir endosser le rôle de patron en donnant des feedbacks de développement quand il le faut, et veiller à ne pas tout miser sur son expertise. Le risque étant de se positionner comme le seul « sachant » de l’équipe, et ainsi de ne pas développer suffisamment ses collaborateurs.

Conseil des Executive Coachs Talentis : « Dans nos sessions de coaching individuel, le premier conseil que nous avons l’habitude de délivrer consiste à donner le cadre, puis communiquer des objectifs clairs, et enfin fixer des règles de fonctionnement. »

Conseil n°2 : Chercher à être respecté plutôt qu’à être aimé.

Comme expliqué au-dessus, trouver la bonne distance relationnelle est d’autant plus difficile lorsque le manager prend la tête de l’équipe qui était la sienne auparavant.

Pour trouver la bonne distance relationnelle, il faut pouvoir rester dans le factuel et ne pas rentrer dans le registre émotionnel. Ne serait-ce que pour se protéger.

En effet, le risque de vouloir être aimé est de tomber en désamour !

Pour le manager et l’équipe en général, il sera beaucoup plus bénéfique de cultiver le respect entre soi et les collaborateurs.

Conseil des Executive Coachs Talentis : « Pour trouver la bonne distance relationnelle, nous recommandons en général aux personnes que l’on accompagne, de réfléchir aux managers qu’ils ont le plus respectés, et de s’inspirer de leur style de management. »

Conseil n°3 : Passer de l’étape du « faire », à l’étape du « faire-faire ».

Cela veut dire avant tout accepter que les gens fassent moins bien que soi… au début.

Le manager qui débute doit investir du temps auprès de ses collaborateurs pour en gagner après !
Et ceci en prenant bien soin d’expliquer à chaque collaborateur ce qu’il attend de lui ou la tâche à accomplir.

« Faire-faire » va au-delà de « déléguer ».
« Farire-faire » signifie accompagner le développement de chaque collaborateur en le laissant faire.

Le manager doit avoir pour objectifs principaux de transmettre, challenger, donner la confiance à ses collaborateurs pour les développer et les laisser grandir.

Le feedback est d’ailleurs un très bon outil pour cela.

Conseil des Executive Coachs Talentis : « Lors des séances de coaching, nous travaillons la posture de manager-coach, de manager-développeur qui transmet puis accompagne le développement de l’autonomie. »

>> Accompagnez le développement de vos managers

Conseil n°4 : Considérer chaque collaborateur individuellement.

Il est essentiel de savoir s’adapter à chacun, peu importe l’étape à laquelle il se trouve dans son développement, pour pouvoir au mieux l’accompagner.

Cela veut dire qu’on ne peut pas manager quelqu’un de très indépendant de la même manière que quelqu’un de moins autonome.

L’idée est que chaque collaborateur devienne meilleur, qu’il gagne en autonomie pour libérer tout son potentiel.

Conseil des Executive Coachs Talentis : « Nous recommandons à tous les jeunes managers qui prennent la tête d’une équipe de placer dans leurs agendas du temps consacré au management de chaque collaborateur pour les accompagner dans la réussite de leurs projets. »

Conseil n°5 : Gérer la dynamique collective.

Si je suis manager d’équipe, cela veut dire que je sais définir des objectifs communs, partager ma vision et faire en sorte que l’équipe se connaisse suffisamment.

Pour réussir ce dernier point, il est essentiel que le jeune manager sache créer des temps de rencontre. Qu’ils soient formels ou informels.

Le piège à éviter est de tomber dans le cliché du manager qui « distribue des ordres à la volée » dans le couloir.

Construire des temps collectifs cela sert à nourrir l’appartenance au sein de l’équipe.

Conseil des Executive Coachs Talentis : « Nous incitons chaque manager que l’on accompagne à inscrire des temps collectifs dans son agenda pour partager sur les projets de chacun et découvrir chaque membre de l’équipe de manière plus personnelle. »

Conseil n°6 : Clarifier les attentes de son patron

Ceci est un conseil clé !

Une des premières choses à faire pour le jeune manager, si ce n’est la première, est de bien clarifier avec son N+1 ce qu’il attend de lui en tant que nouveau manager de cette équipe.

Un des problèmes que rencontrent les jeunes managers à leur prise de poste, est qu’ils ne savent pas vraiment en quoi consiste exactement le rôle de manager.

Il serait très judicieux pour ces nouveaux managers de se poser les questions suivantes :

  • Quelles sont ses attentes et quels moyens ai-je à ma disposition pour y répondre ?
  • Quel est le contrat de fonctionnement que nous allons établir ?

Conseil des Executive Coachs Talentis : « Nous suggérons aux jeunes managers de clarifier très vite le contrat de fonctionnement avec leur N+1. Cela va leur donner des clés précieuses sur la personne avec laquelle ils vont travailler et leur éviter de passer à côté des réelles attentes de leur patron. »

Finalement, lors des sessions de coaching individuel avec de jeunes managers, les Executive Coachs Talentis travaillent avec eux le fait de rendre explicite l’implicite.

Rendre explicite avec leurs collaborateurs les règles de fonctionnement, le cadre dans lequel ils vont travailler, la fréquence et le moment des temps collectifs formels et informels ; et rendre explicite avec leur patron les attentes, et établir le contrat de fonctionnement.

Le plus important pour un manager qui débute dans ce type de responsabilité, est de garder à l’esprit que rien n’est évident : chacun à sa propre représentation de la réalité et il est donc essentiel que tout soit explicité.

SÉCURISEZ LES PREMIERS PAS DE VOS JEUNES MANAGERS :

Coaching individuel :

Permettez à vos managers et dirigeants de consolider leurs points forts et de travailler sur leurs axes d’amélioration en présentiel avec l’aide d’un Executive Coach Talentis.

En savoir plus >>

Coaching en ligne :

Avec Click & Coach, plateforme de business coaching en ligne, l’accompagnement par coach devient plus accessible et flexible.

Click & Coach permet aux talents partout dans le monde de bénéficier de coaching individuel, ponctuel et ciblé pour répondre à des besoins précis comme celui de la prise de fonction.

En savoir plus >>

By | 2018-03-23T10:14:23+00:00 mars 23rd, 2018|blog|0 Comments

Leave A Comment

 TELECHARGER MAINTENANT >>
close-link