webleads-tracker

5 clés pour devenir chef d’entreprise

Créer sa start-up, avoir une idée géniale que l’on veut voir aboutir, désirer voler de ses propres ailes, être le seul décisionnaire et monter son entreprise… Prendre des risques, cela s’apprend.

Désir de changer de vie, envie de se lancer dans un nouveau projet professionnel, bref, devenir son propre patron : nombreux sont les salariés à envisager un virement de cap professionnel en créant une entreprise.

Cela signifie souvent l’abandon d’une situation confortable aux horaires parfaitement établis, un cadre de travail bien déterminé et rassurant, des habitudes parfois ancrées depuis des lustres. Mais, quand il s’agit de porter un projet, une idée mûrement réfléchie, étrangement, l’énergie manque rarement.

Reste à déterminer, le plus précisément possible, le chemin que l’on veut emprunter. Et se rappeler que, créer une entreprise, est tout sauf une sinécure. Qu’il va falloir allier détermination, obstination, et ne pas craindre d’y consacrer beaucoup de temps et autant de dynamisme.

Informez votre hiérarchie

Quand votre décision est prise, il est primordial d’en faire part à votre entourage professionnel. En parler à votre direction permettra, par exemple, d’aménager votre agenda. Bien sûr, il conviendra de vérifier qu’aucune clause de votre contrat de travail n’interdise de monter votre projet. En tant que salarié, vous avez une obligation de loyauté vis-à-vis de votre employeur.

Organisez votre temps !

Développer un projet professionnel tout en poursuivant son activité professionnelle, cela demande une organisation sans faille car les journées vont compter double ! Le plus important est de garder des plages horaires bien définies pour avancer dans votre projet. Cela peut être tôt le matin, à l’heure du déjeuner, le soir, le week-end, pendant les vacances. En réalité, votre temps personnel dédié habituellement aux loisirs, aux activités sociales… y sera consacré. Toutefois, il est fortement conseiller de s’octroyer de vrais moments de repos avec vos proches et vos amis, au risque de ne pas tenir la distance.

Ne soyez pas “focus” pour autant !

Ce n’est pas parce que la réussite de votre projet vous tient à cœur qu’il faut pour autant négliger les obligations dues à votre entreprise. Soyez organisé et restez visible et présent. De même, s’il est normal que vous ayez envie d’en parler en permanence, retenez-vous ! Gardez en tête que, pour l’heure, vous êtes rémunéré par une entreprise qui attend de vous de l’engagement et des résultats.

Parlez-en à vos proches

Vos proches, votre famille, vos amis sont ceux qui vont vous soutenir en toutes circonstances. Parlez-leur de votre projet avant, et après, expliquez-leur votre démarche et vos ambitions, écoutez ce qu’ils en pensent, tenez compte de leurs avis. C’est bien ce “premier cercle” qui sera là quand vous traverserez des moments plus difficiles et que vous aurez besoin de soutien.

Préparez votre départ

Un jour ou l’autre, quand votre projet sera prêt à démarrer, il vous faudra quitter l’entreprise où vous êtes salarié. Renseignez-vous auprès du service RH de votre société pour connaître les différentes possibilités qui vous seront alors offertes : congé sabbatique, rupture conventionnelle du contrat de travail… Mais rappelez-vous que l’aspect administratif n’est pas forcément le plus important en la circonstance : il vous reste à bien choisir le timing et à communiquer auprès de votre successeur et de vos équipes. Leur expliquer pourquoi vous partez, comment cela va se passer après votre départ… Partir en bons termes préservera, peut-être, votre avenir.

By | 2017-06-16T09:51:19+00:00 janvier 28th, 2017|blog|0 Comments

Leave A Comment

 TELECHARGER MAINTENANT >>
close-link